• 1
  • Accueil
  • Le Concours Nouvelles et Poésies

Concours Nouvelles et Poésies 2020

22ème édition

La remise des prix du concours de nouvelles et de poésies 2020, a eu lieu samedi 26 septembre à Cholet. Malgré la crise sanitaire, quelques lauréats ont pu faire le déplacement. Les voici sur la photo ci-contre, accompagnés par les dirigeants de l'Agglomération Du Choletais, de La Culture, ainsi que de plusieurs membres d'Encres Vives. Les autres lauréats absents lors de cette cérémonie, nous ont adressé leur photo accompagnée du diplôme obtenu.

ENCRES VIVES remercie chaleureusement tous les lauréats et les participants.

Discours d'accueil des participants, par le président Guy Roy :

"Lauréates et lauréats, Mesdames, Messieurs, qui par votre présence montrez l'intérêt que vous portez à l'écrit poétique, Je vous souhaite la bienvenue. L'organisation d'un concours, quel qu'en soit l'objet est toujours une aventure, un embarquement vers l'inconnu. L'esquif d'ENCRES VIVES a dû essuyer deux lames de fond :

Fin d'année 2019, le piratage total de notre site. Nous avions disparu des réseaux en période de déroulement du concours. Au point que des personnes se sont enquises de la pérennité de notre Association. Deuxième déferlante : la Covid 19, dont il faut bien dire qu'elle introduisait chez les poètes une préoccupation concurrente de notre appel à la Poésie !

Par bonheur, le thème choisi "Les volets clos" correspondait aux exigences de la situation. De là à soupçonner Encres Vives d'être complice de l'irruption de cet hôte indésirable, il y a un pas qui j'espère vous ne franchirez point ! Confrontés à ces handicaps, nous avons réussi à maintenir notre concours. Les oeuvres des candidats (moins d'une centaine), ont pu être reçues, appréciées et classées par les jurés.

Par leurs nouvelles primées, dans la catégorie Jeunes de 14 à 18 ans, les nouvellistes nous entraînent d'un voyage spirituel étrange qui aboutit à une prise de conscience, à une goutte de couleur dont l'auteure devra user pour colorer d'espoir un monde où un autre nous invite dans une société intersidérale. Là où la vie et l'amour triomphent de situations inhumaines.

Lauralie, lauréate moins de 14 ans, nous a envoyé un message que vous pourrez découvrir en fin de page.

Pour les poèmes, Angelina espère, tel le Phénix qui se réveille après la nuit, voir renaître un monde meilleur. Et je dois féliciter Madame Le Gonidec qui a su intéresser sa classe de CFA, pour confectionner un poème qui a retenu l'attention des gourmands (De poésie, bien évidemment), que nous sommes.

Cela nous a permis de relever ce défi, nous, association, somme toute modeste. Je reprends ici le souhait "Que les Encres Vivent"!"

Présentation de la Nouvelle, par la vice présidente, Jackline René :

"Cette année, le thème était judicieux avec un côté secret très ouvert malgré... des volets clos. Ecrire sans thème eut été écrire avec un "rien", interpellé par le silence tout en tapotant son stylo. Pour écrire une nouvelle il faut avoir l'art du bref, de la rigueur dans la longueur et de la cohérence en évitant le constant pleurnichard. Sur un temps court on peut tout se permettre ; l'ombre et la lumière, la joie et la mélancolie. Tous, vous avez été à l'aise dans les climats et les détails et nous l'avons apprécié. Une nouvelle est un petit roman et dans les quelques pages le lecteur se sent accaparé par la vie de gens ordinaires dont avec les mots vous aurez fait des grands. Soyez-en certains, les nouvellistes sont des ventriloques et des marionnettistes. Alors, en plus de leurs écrits, respectez-les."

 

L'une de nos lauréates, Lauralie ALFONSI, a écrit son premier roman intitulé "Les anneaux de l'inspiration". Voir ses coordonnées en rubrique les adhérents.

Madame Dany Lebon-Gogly, autre lauréate, nous a communiqué l'adresse de son site : https://danygoglylebon.com/. N'hésitez pas à le consulter pour découvrir toutes ses activités.

    

   

 

         

 

      

    

 

 Message adressé par Lauralie ALFONSI, lauréate du 1er prix Nouvelles Jeunes, moins de 14 ans :

"Je voudrais tout d'abord vous dire tous mes regrets de ne pas pouvoir être présente pour la remise des prix. Le concours Encres Vives est cher à mon coeur car, après mon prix de poésie l'année 2019 pour "Immortelle ballade", vous m'avez récompensée cette année encore, cette fois pour mon conte "Les cinq sens de Noël". Je vous remercie donc chaleureusement pour ce prix qui m'a beaucoup touchée. Ces récompenses m'encouragent à aller plus loin encore dans ma passion de l'écriture. Cette passion pour la littérature qui m'habite depuis que je suis toute jeune. D'ailleurs, dans beaucoup de mes textes, que ce soit des poèmes ou des nouvelles, je rends souvent hommage à cet amour des livres, de la langue française et à tous les voyages littéraires sans fin que nous faisons au travers des pages et des vers. C'est notamment le cas dans mon conte "Les cinq sens de Noël" où le jeune garçon recherche la magie de Noël au travers de ses lectures des contes de Maupassant. J'ai voulu montrer ici à quel point le pouvoir des mots et de l'imaginaire est immense. Les mots exercent tous les métiers. Ils défendent. Ils aident. Ils guérissent. Ils sauvent. Ils instruisent. Ils partagent. Ils aiment. Ils sont magiques, comme dans ce conte. Je remercie donc le jury pour cette belle récompense. Merci également aux organisateurs de ce formidable concours".

 

 


Où sommes-nous ?

Inscription & Secrétariat

appeler

Secrétariat

encres.vives.cholet[@]orange.fr